PLANCHE 51: Séro-négative

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

14 commentaires

Un visiteur ("R") a dit :

Quelle est la difference entre séro-positive et séro-negative? Jamais compris…

24 juin 2010

Un visiteur (juju) a dit :

ben “posivite” elle pas le sida et “negative” elle la.

24 juin 2010

Un visiteur (chouchou) a dit :

C'est l'inverse juju T-T!!!!!

24 juin 2010

Michnik a dit :

juju, c'est l'inverse : séropositif signifie que le sang contient des anticorps anti-VIH, signe que le virus est présent dans l'organisme ;) On devrait même dire “séropositif pour le VIH”. En effet, on peut-être séropositif… pour une simple grippe (anticorps anti-virus grippal dans ce cas).

Enfin, ne pas confondre “séropositif” avec le groupe sanguin “O+” qu'on prononce parfois à tord “zéro positif” alors que c'est la lettre “O” : ça n'a rien à voir!

24 juin 2010

woulouf a dit :

Attention: séropositif ne veut pas forcément dire qu'on a le sida. çà veut simplement dire que le système immunitaire a “vu” le virus (le VIH). le VIH peut rester “dormant” pendant des années avant de redémarrer son programme et de provoquer le sida. Il peut même ne jamais se réveiller. C'est ce qu'il se passe chez certaines personnes (en Afrique, notamment) chez qui le virus semble définitivement endormi. Les chercheurs tentent actuellement de comprendre quelle sont les particularités génétiques de ces personnes qui semblent résistantes au sida. çà pourrait être une piste intéressante pour combattre la maladie.

24 juin 2010

Un visiteur ("R") a dit :

Ok, j'ai compris… Merci pour ces infos!!

24 juin 2010

Un visiteur (dural) a dit :

Et en l'occurence, même si elle a couché avec lui quand il était déjà contaminant, le taux de contamination n'est pas de 100% à chaque rapport, donc elle pouvait très bien éviter de tomber malade. Enfin, c'est pas pour ça qu'il faut éviter de se protéger. Certaines personnes sont très contaminantes, et l'habitude de ne pas se protéger en Afrique mène justement à des décès idiots (facilement évitables) comme celui du précédent.

24 juin 2010

Kbenjamin a dit :

Vous êtes tout simplement formidables. Franchement. Et merci pour vos contributions qui sont très constructives. Affaire à suivre.

25 juin 2010

Aurelien_Jousse a dit :

On voit tout de suite que Michnick c'est un connaisseur dans ce domaine, normal un peu en meme temps ;) !!!!! Je me demande comment va finir cette BD ?????

25 juin 2010

Kbenjamin a dit :

Wait and see, Aurelien.

25 juin 2010

Michnik a dit :

@Woulouf, je ne serais pas aussi catégorique que toi. Le VIH peut en effet rester “endormi” dans l'ADN de la personne mais pas indéfiniment (6 ou 7 ans sans traitement). Les très rares cas de résistance que tu indiques ne sont pas liés à cela, mais à une impossibilité du virus d'entrer dans les cellule-hôte (les fameux T4) : les récepteurs de surface sont légèrement différents de ceux que possède quasiment tout le monde. On commence juste à comprendre et on envisage même une thérapie génique utilisant cette découverte qui permettrait de soigner le SIDA sans tri-thérapie ni effets secondaires… mais hélas, encore une méthode qui mettra des plombes avant d'être pratiquée en Afrique. La priorité, c'est le vaccin et la prévention (comme le fait si bien KBenjamin).

25 juin 2010

Un visiteur (chouchou) a dit :

Michnik :tu me voles mon comm , j'allais moi aussi parler dela mutation delta 32 =D!

25 juin 2010

Michnik a dit :

Oui, tu es bien renseignée Chouchou, la mutation CCR5-delta 32 touche le récepteur CCR5 nécessaire à l'entrée du virus dans les T4 (avec le récepteur CD4 qui donnent leur nom aux T4). Si ce récepteur est modifié, le virus ne peut pas entrer, c'est comme si on changeait la serrure d'une porte.

25 juin 2010

Un visiteur (chouchou) a dit :

Tout à fait çà michnik,rien d'autre à ajouter de mon côté xD!

25 juin 2010

Poster un commentaire :